5 emplois pour les personnes n’ayant pas peur des hauteurs

Dans les secteurs industriels et de la construction, certains emplois exigent l’utilisation de produits d’accès en hauteur, tels que les échelles ou escabeaux, les échafaudages roulants ou fixes, les escaliers intérieurs ou extérieurs… Ces emplois sont évidemment destinés aux personnes qui ne souffrent pas d’acrophobie ! Voici le Top 5 des emplois destinés aux personnes n’ayant pas peur des hauteurs :

Peintre en bâtiment :

Le peintre en bâtiment est la personne responsable de l’application des peintures sur un bâtiment : Habillage des murs et des plafonds, maîtrise de l’art de la finition et entretien des habitations. Il s’agit du dernier ouvrier à intervenir sur un chantier.

Le peintre en bâtiment doit donc être capable de préparer tout type de support (béton, plâtre, bois, brique, métal…) dans le but de le rendre propre, sain, lisse avec une surface plane, et apte à recevoir la peinture de finition.

Ouvrier d’entretien polyvalent :

Soucieux de détecter tout problème et d’en aviser les responsables afin d’assurer la sécurité, la salubrité et le confort des lieux, l’ouvrier d’entretien est la personne qui effectue diverses tâches d’entretien et de réparation à l’extérieur et à l’intérieur d’un édifice.

Qu’il exerce dans un immeuble d’habitation, un édifice commercial, une école…, l’ouvrier d’entretien utilise divers outils à la main ou mécaniques.

Il est chargé, entre autres, de la réparation des interrupteurs, du remplacement des fusibles et des ampoules, de la pose des tablettes et de l’établissement d’un programme d’entretien périodique qu’il respectera, par la suite.

Plaquiste :

Le plaquiste intervient dans l’aménagement, l’isolation et la décoration des espaces intérieurs d’un bâtiment en agençant des bureaux (séparation avec des cloisons), corrigeant les caractéristiques géométriques ou phoniques d’une pièce, mettant en place des cuisines ou des stands, etc.

Cet ouvrier peut intervenir sur des chantiers de constructions neuves, de rénovation ou de restauration de monuments historiques.

Il pose ainsi des cloisons et des faux plafonds et monte, sur différentes surfaces (sol, mur ou plafond) des plaques préfabriquées (en bois, métal, plastique, plâtre, cloisons alvéolaires, etc.), pour les enduire et les lisser, par la suite.

Il peut aussi être chargé de l’isolation (thermique et phonique) et du passage des gaines techniques.

Électricien du bâtiment :

L’électricien du bâtiment est la personne responsable de l’équipement électrique des constructions. Il intervient également dans le cadre d’installations plus complexes comme une climatisation ou un ascenseur.

L’électricien peut aussi être appelé à remplacer les installations anciennes dans le cadre de travaux de rénovation.

Il détermine l’emplacement des éléments de l’installation électrique pour procéder, par la suite, à la pose des câbles, des fils, des tableaux ou des armoires électriques et des prises.

Monteur de lignes d’électricité :

Le monteur de lignes d’électricité a généralement pour tâche l’exécution des travaux de montage ou de réparation sur les lignes de transport et de distribution d’énergie électrique ou sur les postes de transformation d’énergie.

Il a ainsi pour mission de traiter tout ce qui vise une ligne aérienne ou souterraine : de l’érection d’une structure à la pose d’un réseau de câbles, en passant par la réparation et l’entretien.

Le monteur de lignes d’électricité doit, par conséquent, intervenir au niveau de l’installation, l’entretien et la réparation des divers équipements en télécommunication tels que les câbles et les autres équipements servant pour la câblodistribution et/ou la téléphonie fixe.