Immobilier d’entreprise : Est-ce le meilleur placement pour votre épargne ?

L’activité de l’entreprise est constituée par un ensemble de biens immobiliers appelés immobilier d’entreprise. C’est également un marché de confrontation et de transaction de l’immobilier de l’entreprise. Pour illustrer ces définitions on peut mettre l’accent sur le bail d’un immeuble commercial pour exercer une activité, ou l’achat d’un grand immeuble, avec des bureaux par un fonds d’investissement. C’est donc un thème assez vaste et très hétérogène, qui regroupe différentes catégories de transactions, une variété de biens et une multitude d’acteurs.

Les produits de l’immobilier d’entreprise

 

Il y a une multitude de biens pour ce qui concerne l’immobilier d’entreprise. On en distingue trois grandes catégories, que sont les bureaux (les tours de bureaux, les bureaux des espaces haussmanniens…), les locaux commerciaux (les magasins, les boutiques de centres-villes, les supermarchés, les hypermarchés, les centres commerciaux…) et les locaux d’activités et entrepôts (les entrepôts pour le stockage, production…). On peut toutefois avoir une quatrième catégorie moins importante, où est regroupée l’hôtellerie, les établissements de santé, de loisir et autres qui constituent les biens de service.

Les acteurs en immobilier d’entreprise

 

On retrouve en immobilier d’entreprise une pluralité d’acteurs clés qui sont constitués de consultants, de promoteurs, d’investisseurs et d’entreprise. Ces acteurs jouent un rôle prépondérant, convergent et très important l’immobilier d’entreprise.

Comment investir dans l’immobilier d’entreprise

L’investissement dans l’immobilier peut se faire par la SCI entendu par Société Civile Immobilière, lorsqu’est très important ou la SCPI (Société Civile de Placement Immobilière) lorsqu’il est moins important.

Le placement dans l’immobilier d’entreprise est un sujet avec beaucoup d’interrogations, qu’il faudrait bien étudier avant de se mettre d’accord pour un quelconque compromis. Il y a pas mal de questions à se poser, qui concernent entre autres le régime fiscal (investissement impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés), les modalités de l’investissement (l’achat de l’immobilier par la société ou le dirigeant, ou une société civile immobilière). Pour ces possibilités les critères de choix sont nombreux et peuvent varier d’un dossier à un autre. Il serait intéressant par exemple pour une entreprise d’acheter directement des locaux immobiliers, quand elle est sur une activité spécifique dont la construction y est adaptée, afin d’être plus attractive en vue d’une éventuelle cession future. Lorsqu’il s’agira d’un investissement moins important, avec un apport personnel du dirigeant, il serait judicieux d’acheter directement l’immobilier.

 

Les avantages de l’investissement dans l’immobilier d’entreprise

L’immobilier d’entreprise est réputé pour son meilleur rendement qu’il propose comparativement à l’immobilier résidentiel. Les chiffres évoquent un rendement bien au-delà des 3 % et mieux encore si l’endroit est prisé et considéré comme un lieu des affaires. Le placement dans l’immobilier de l’entreprise permet aux dirigeants d’avoir plus de choix dans l’organisation patrimoniale, des investissements et dans le régime fiscal.

L’organisation patrimoniale permet par exemple au dirigeant de faire rentrer la société dans le capital de la Société Civile Immobilière (SCI), elle lui permet d’être bien évidemment associé ou ouvrir le capital à son groupe familial. La SCI est donc un bon outil de gestion patrimoniale parce qu’elle permet d’anticiper une transmission patrimoniale. Elle est aussi un choix fiscal puisque par principe étant un impôt sur le revenu et donne la possibilité d’opter pour l’impôt sur les sociétés. Il est souvent indispensable de faire une bonne étude du régime fiscal avant de faire le choix l’investissement. Pour ce qui est le plus souvent observé, lorsque l’investissement est important l’impôt sur le revenu ne permet pas de payer à la fois le remboursement des emprunts et l’impôt sur le revenualors que lorsqu’il s’agit de l’impôt sur les sociétés cette charge est moins importante.

En définitive, le placement dans l’entreprise immobilière offre un rendement avantageux et offre un système de bail bien plus simple.