Et si vous investissiez votre épargne sur un bien immobilier ?

Vous avez accumulé au fil des mois, voire des années, sur des comptes d’épargne, une somme d’argent colossale ou non négligeable. Maintenant, vous souhaitez investir différemment. Mais vous avez du mal à trouver un projet plus sûr et moins risqué dans lequel investir votre épargne. Ne perdez plus votre temps. L’immobilier est l’un des domaines les plus rentables. L’investissement dans ce secteur vous permettra non seulement d’immobiliser votre épargne mais aussi de le multiplier. Cependant, il convient avant tout de savoir ce que c’est que l’investissement immobilier. C’est pour cela que nous nous exercerons d’abord à vous clarifier ce qu’on entend par investissement immobilier avant d’évoquer quelques modalités d’investissement immobilier.

Ce qu’est l’investissement immobilier

L’investissement immobilier est une opération de grand intérêt économique. Cela consiste à acquérir un bien immobilier non pas dans le but de l’habiter, mais en placement d’épargne. Le but est d’en tirer un revenu mensuel, trimestriel semestriel ou annuel. Au regard de l’importance du montant d’épargne qu’il nécessite, un investissement immobilier n’est pas un geste anodin. Pour le réussir, il faut absolument connaître suffisamment l’état du marché immobilier et les différentes possibilités d’investissement pour ne pas perdre son argent. Il existe plusieurs possibilités d’investir dans l’immobilier.

Quelques modalités d’investissement immobilier

Plusieurs possibilités s’offrent à vous lorsque vous désirez investir dans l’immobilier. L’investissement immobilier locatif est la première modalité à laquelle beaucoup de personnes ont recours au regard du très peu de risque qu’il comporte. Cela  consiste à financer l’acquisition d’un bien immobilier notamment un appartement ou une maison et à le mettre en location. À  partir des loyers perçus mensuellement chez les locataires, vous pourrez honorer les mensualités de remboursement du prêt. L’investissement locatif est encadré par la loi Pinel à travers laquelle le Législateur français permet de déduire des impôts jusqu’au taux de 21 % du montant du coût sur 12 ans. Cette loi prévoit en contrepartie de la mise en location du bien, le plafonnement des loyers.

Avec votre épargne, vous pouvez aussi opter pour un pari sur l’immobilier d’entreprise. C’est un procédé très sûr qui s’accommode de rendements très alléchants. Cela engendre des coûts de gestion moindres que l’investissement locatif précédemment évoqué. Ce type d’investissement jouit d’une législation moins contraignante. Vous pouvez donc gagner avec le pari en immobilier d’entreprise jusqu’à 8 % de rendement en région parisienne.

Vous  pouvez aussi effectuer un investissement immobilier en passant par une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI). Il s’agit d’acheter des parts dans un éventail de biens immobiliers administrés par une société spécifique. Vous gagnerez de ce fait en fonction du nombre de parts que vous détenez.

En outre, vous pouvez effectuer un investissement immobilier en optant pour un bien atypique. Il   s’agit des produits de niche considérés comme des biens immobiliers. Il vous suffit d’acquérir un de ces biens avec les charges dont le taux est compris entre 4 et 5 %. Et c’est parti pour des revenus intéressants ! Et ce pendant des décennies.

Pour finir, l’investissement immobilier comprend certes des risques mais au final, on gagne toujours si on observe les règles en la matière.